Vous êtes ici : Salarié

Formation Professionnelle Continue

Pour les auxiliaires salariés des cliniques et cabinets vétérinaires, APForm propose des modules de formation professionnelle continue, hors contrats d’apprentissage et contrats de professionnalisation.

Ces formations s’inscrivent soit dans le cadre du DIF, Droit Individuel à la Formation, soit dans le cadre du plan de formation de l’entreprise vétérinaire.

Le plan de formation regroupe l’ensemble des actions de formation, de bilan de compétences et des Validation des Acquis de l’expérience (VAE) décidées par l’employeur et organisées au bénéfice des salariés. Pour toutes les entreprises, même les plus petites, le formaliser permet de programmer les formations en fonction d’objectifs précis et d’articuler les demandes individuelles des salariés.

Le DIF est un quota d’heures acquis tous les ans par chaque salarié, utilisable à son initiative après accord de l’employeur sur le choix de la formation. Etabli en concertation, le DIF permet de faire coïncider le projet individuel du salarié avec le projet de développement de l’entreprise.

Consultez le dispositif, les thèmes abordés par APForm ici et l'agenda des Journées APForm.

Validez vos compétences et obtenez le statut d'ASV ou d'AVQ

La Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) permet à toute personne de faire reconnaître officiellement son expérience (professionnelle ou non) afin d'obtenir un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle.

Pour être candidat à la VAE pour obtenir la qualification ASV ou AVQ, l'auxiliaire doit justifier d'au moins trois années d'activité à temps plein, continue ou non, en rapport avec le contenu de la certification choisie.

La totalité de la certification peut être acquise par validation des acquis, c’est-à-dire sans suivre de formation et sans avoir à préparer d'examen théorique. Il revient au jury de validation d’apprécier, à la lecture du dossier du candidat, si le caractère professionnel de ses connaissances, aptitudes et compétences correspond à celui exigé par le référentiel de certification.

En revanche, si les acquis ne correspondent pas entièrement, le jury prend une décision de validation partielle et précise ceux qui doivent faire l’objet d’une évaluation complémentaire dans un délai maximum de 5 ans.

+ d'infos
Le portail VAE